aubonheurdupiano.com

Un media sur l'actualité du piano

Le piano bien accordé, le très beau livre de Dominique Prat

Dans ce livre, paru il y a un peu plus de deux ans, Dominique Prat raconte, avec une émotion ténue mais partout palpable, sa vie d’accordeur.

Enfant, c’est avec un professeur qui avait été l’élève de Walter Gieseking qu’il apprend le piano pendant une dizaine d’années. Puis, après le bac, il commence des études de médecine qu’il arrête au bout de deux ans. Sa mère, le sentant plutôt attiré vers des métiers manuels, lui propose de devenir accordeur de piano. Malheureusement il a dépassé la limite d’âge pour entrer dans la seule école qui forme à ce métier.

Une visite à un magasin de musique à Aix-en-Provence va changer le cours de son existence. Le vieil homme qui tient la boutique a aussitôt de la sympathie pour le jeune garçon, le présente à un confrère, lequel le fait embaucher à Alès dans l’usine de pianos Rameau, créée trois ans plus tôt, et qui vivait quelques heures glorieuses. Dominique Prat nous explique alors avec simplicité les dures conditions de travail, l’apprentissage sur le tas, la jalousie des collègues, la fatigue physique, les cadences infernales avec les douze pianos à préparer chaque jour, puis son amitié avec un jeune collègue aveugle passionné de philosophie qui l’initie véritablement au métier d’accordeur. L’arrivée de la concurrence asiatique donne un coup de frein à l’expansion de l’usine et le jeune technicien est victime des premiers licenciements.

Dominique Prat ne se décourage pas pour autant.  Le luxe, la grande vie ne l’intéressent pas. Pendant de nombreuses années, il n’aura comme seules possessions qu’un matelas, deux chaises, une table pliante, des cartons de livres et de disques et une petite chaîne hifi. Longtemps, il logera dans des maisons improbables dont la rusticité ne semble pas l’avoir dérangé : sa vie est ailleurs. Après Alès, il part travailler pour des magasins de pianos à Toulouse et à Albi, puis après son déménagement en Bretagne, c’est à Rennes, Vannes, Nantes, Saint-Nazaire… qu’il officie. Là, installé pour de bon, il prend le temps de former à son tour des jeunes et leur transmet avec bienveillance tout son savoir-faire. Son postulat a la richesse des choses simples : « Au fond, ce que j’ai toujours cherché dans la pratique de mon métier, musicalement parlant, c’est faire du Beau, avec un piano, quel qu’il soit, et avec des musiciens, quels qu’ils soient. »

Au cours de ses souvenirs, Dominique Prat nous renseigne sur ce métier si mal connu avec des détails précis et passionnants dans lequel transparaît son amour des pianos. L’histoire se termine par une bonne nouvelle qu’il n’est pas peu fier de nous annoncer : le relais est passé, sa fille vient juste d’obtenir son CAP d’accordeur.

Un petit essai consacré à l’histoire du diapason, en quelques pages instructives, fort documentées et accessibles à tous, complète ce volume.

On referme ce livre avec un sentiment de gratitude. Non seulement parce que nous avons découvert les secrets d’un métier dont on ne parle guère, mais aussi pour la magnifique leçon de vie qui nous a été offerte : prendre l’existence telle qu’elle se présente et s’investir simplement mais avec passion dans ce que l’on aime.

Frédéric Boucher, pour aubonheurdupiano.com, 24 avril 2020

Pour commander le livre, contactez directement Dominique Prat : dominique.prat3@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 24 avril 2020 par , et est taguée , , .

Navigation

%d blogueurs aiment cette page :